AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
nous souhaitons la bienvenue à marie curie 19
recensement numéro 2 terminé. nouveaux avatars sont désormais libres ouais
vous pouvez désormais facebooker, alors rendez-vous dans ce joli sujet heart
viens vite t'inscrire à la première intrigue ici

Partagez|

Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar




MessageSujet: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Dim 7 Aoû - 3:21



Le hasard fait bien les choses… Ou pas.



Je sortais à peine d’une séance de rééducation à l’hôpital que j’éprouvais le besoin d’aller jusqu’à la poste tout seul. J’avais tellement insisté auprès de Sharly pour qu’elle me laisse me débrouiller aujourd’hui, qu’elle avait fini par abdiquer et me déposer dans la rue parallèle à celle de la poste. Je l’avais remercié, embrassé, puis m’étais dirigé tranquillement avec mon fauteuil vers le vieux bâtiment en question. Mon moral allait mieux, je faisais pas mal de progrès et le médecin m’avait assuré que dans quelques jours je pourrais lâcher ce fauteuil et l’échanger contre des béquilles. J’arrivais à me tenir debout quelques secondes, et même si je ne pouvais pas encore avancer un pied devant l’autre, je sentais au plus profond de moi-même que je pouvais y arriver. J’avais demandé, ou plutôt exigé du médecin qu’il se taise. Jusqu’à présent il tenait informée ma fiancée de l’état de mes jambes, je voulais que ça cesse. Non pas par méchanceté, seulement parce que le jour où je pourrais me débarrasser de ce fauteuil , je voulais que ce soit une surprise pour elle. Il avait accepté, et chaque fois qu’il téléphonait à présent à Sharly c’était pour lui dire qu’il n’y avait pas tellement de changements.

Mon paquet de lettres à la main, je me faufile comme je le peux et entre dans l’enceinte du bâtiment. J’avais repris du poil de la bête, et de ce fait, je travaillais à nouveau. Une idée de Sharly, et elle avait eu raison. M’occuper à nouveau des gens et exercer mon métier m’empêchait de penser à mon état physique. J’avais l’impression d’être à nouveau normal, même si je craignais ma prochaine visite au tribunal. C’est une chose de faire des recherches et d’accueillir les gens, s’en est une autre de les défendre devant toute une assemblée assis dans un fauteuil roulant. Quand je défends mon client, j’aime bouger, aller au plus près des juges. Là ça sera plus difficile. Mais bon, je trouverais bien un moyen de m’en sortir malgré tout. Je dépose toutes mes lettres, payant un supplément pour qu’elles arrivent très rapidement à destination. J’avais besoin de plusieurs papiers judiciaires importants, et vu que j’avais pris un congé forcé plusieurs semaines, j’avais pas mal de paperasse en retard. Content de m’être débrouillé tout seul, je ressors en sifflotant un air musical quelconque. J’évite de peu un gamin qui court partout et lève les yeux au ciel en me disant que la politesse n’est plus tellement de ce monde. Je regarde autour de moi, et me demande quel chemin je pourrais prendre pour rentrer à l’appartement. Je me décide à aller sur ma gauche, dans une rue où pas un chat ne traîne pour l’instant. Tant mieux, ça m’évitera d’avoir à bousculer les gens ou à leur demander pardon. Alors que j’étais plutôt attentif à l’aller, je me mets maintenant à regarder un peu partout sauf là où je « roule ». Jusqu’à ce que mon fauteuil bute contre une caillasse, et que désorienté je me retrouve à terre. « Et merde !!! »

Il fallait vraiment que ça m’arrive maintenant. Tout seul, par terre, je ne risquais pas de faire grand-chose. Mon premier réflexe fut de prendre mon portable et d’appeler Sharly. Tombant sur son répondeur, je lui laisse un message en lui expliquant un peu la situation, mais en lui disant de ne pas s’en faire, que je vais trouver une solution alternative. Je déteste vivre comme ça, je déteste devoir dépendre des autres au moindre problème. Je regarde autour de moi, désemparé, et ne vois personne pointer le bout de son nez. Je soupire, et regarde le sol avec amertume et colère. Mon attention est attirée par un bruit de pas, et je relève les yeux pour apercevoir un homme brun, avec des yeux plutôt perçants. Je souris à moitié, soulagé de voir qu’avec un peu de chance je ne vais pas rester ici des heures entières. « Excusez-moi, mais est-ce que vous pourriez me filer un coup de main ? Je suis tombé et je suis incapable de me remettre sur ce satané fauteuil tout seul. Je me retenais de lancer tout un tas de gros mots envers cette machine de malheur, histoire de ne pas effrayer le type en question. Je commençais à m’habituer à cette dépendance perpétuelle, même si mon égo en prenait toujours un coup quand je demandais de l’aide. C’est ridicule de penser ça, mais je n’aime pas mendier de l’aide ou inspirer la pitié. Ce fauteuil ne me définis pas, et je défie quiconque de me traiter de faible, parce que handicapé ou pas je peux toujours utiliser mon poing.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Dim 7 Aoû - 4:36


Tu parle d'un retour!!

Sharly, Sharly, sharly, et encore sharly. C'est la sueur au front que je me réveilla en sursaut, mon bras se porta à mon portable posé sur ma table de nuit et je fixa l'heure.Quatre heure du matin. C'est une blague?! J'essayais tant bien que mal de me rendormir, mais sans grand succès, son visage ne cessait de me revenir en tête. C'est après une bonne douche, et avoir fait mon lit que je me posa dessus, avec mon ordinateur portable. Une cigarette à la main, je me connectais sur facebook puis ferma avant que je ne sois tenter d'aller sur son profil. Je regardais de vieilles photo quand je tomba sur une de nous deux peut de temps avant que je quitte phoenix il y a six ans. Le temps qu'elle charge... 3....2....1

Spoiler:
 

Elle eut tel l'effet d'un poignard en plein coeur. Je resta pourtant à fixer la photo des heures, jusqu'à ce que je fixe l'heure et vois qu'il était midi passé. Alors je m'habilla, j'avais besoin d'air. Après avoir enfiler mon jean, et un tee-shirt, je sortis et me contenta de marcher histoire d'enlever le visage de sharly et notre rencontre de la dernière fois. Je pensais qu'en la voyant ça irait mieux, que ce feux qui enflamme et brule mon coeur s'apaiserait, mais non c'est comme-ci on y avait lancer un bidon d'essence pour envenimer les choses...
Puis alors on m'interpella Excusez-moi, mais est-ce que vous pourriez me filer un coup de main ? Je suis tombé et je suis incapable de me remettre sur ce satané fauteuil tout seul. Je tourna la tête et vis un homme par terre, il était tombé de son fauteuil roulant, son visage ne m'était pas inconnu, mais je n'y prêta pas attention, me ruant vers lui pour l'aider.

-Ca va vous n'avez rien?

Je ne sais plus exactement depuis quand j'étais devenu à peut près gentil... et je ne voulais pas le savoir. Car ce Dwayne là me fait flipper!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Dim 7 Aoû - 23:51



Le hasard fait bien les choses… Ou pas.


Je n’aurais jamais dû demander à Sharly de me laisser tout seul. Je suis vraiment un idiot, j’ai envie de flatter mon égo et de crier au monde entier que je peux me débrouiller seul, mais ce n’est pas encore le cas. Il faudrait que j’arrive à dépasser cette fierté masculine qui me cisaille plus qu’autre chose. Seul dans cette ruelle, j’étais persuadé que j’allais devoir attendre des heures avant qu’on ne vienne à mon secours. Heureusement, ce ne fut pas le cas. Un homme se trouvait là aussi, et mon premier réflexe fut de lui demander de l’aide, même si ça me faisait mal de dépendre à ce point des gens. Il se rua vers moi, et me fila un coup de main, me permettant ainsi de retrouver ma place sur le fauteuil. Je n’avais qu’une seule chose en tête à présent : l’avenir. J’avais terriblement envie de marcher, de prouver que j’étais encore un être humain digne de ce nom. Les progrès accompli ces derniers jours me réconfortaient, et voir également que ce gars-là ne semblait pas me prendre en pitié me rassurait. Il avait juste l’air d’être quelqu’un de bien et d’attentionné. J’en connais un paquet qui auraient fait semblant de ne rien voir, ou bien qui – sourire aux lèvres- en auraient profité pour me rabaisser. -Ca va vous n'avez rien? Je dépoussière du mieux que je peux ma chemise, et passe une main sur ma lèvre qui semblait saigner un tout petit peu. La chute n’avait pas été sans conséquences. Heureusement, c’était minime et ça ne devait sûrement pas se voir. Je râcle ma gorge et hoche de la tête négativement. « Non non ça va, juste une petite chute sans conséquences. »

Je l’observe un peu mieux, et c’est marrant mais son physique ressemble beaucoup à la description que Sharly m’avait fait de Dwayne. Mais cette pensée s’évanouit bien vite, c’était ridicule. Je sais qu’il est de retour en ville et qu’il tient absolument à la récupérer, mais franchement il y’a une chance sur un million pour que je tombe pile sur lui sans rien avoir demandé à personne. Cette pensée affreuse s’éloigne donc bien vite de mon esprit, et je me remets légèrement à sourire. Je lui tends alors la main, pour le remercier de ce qu’il vient de faire. « Merci pour le coup de main. Au fait, je me présente : Oakley. Oakley Wilson. Qu’est-ce que je peux faire pour vous remercier ? » C’était la moindre des choses. Je déteste avoir des dettes envers quelqu’un. Bien sûr, aider un gars par terre à se relever n’est pas forcément redevable, mais pour moi ça l’était. Encore une histoire de fierté, sûrement. Mais je n’y suis pour rien, je suis comme ça. Et on ne pourra pas me faire changer du jour au lendemain. Je le regarde, attendant sa réponse et espérant qu’il ne voudra rien de plus qu’un café ou un truc de ce genre-là. Non pas que je suis radin, mais l’humiliation serait plutôt cuisante si il me demandait un truc hors de ma portée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Lun 8 Aoû - 7:13


Tu parle d'un retour!!

J'allai tout de même pas laisser ce pauvre homme par Terre! Franchement je suis cruel mais pas à ce point là! Non mais vraiment je vous jures vous avez une salle opinion de moi, ça va pas du tout ça! Sharly croit en notre amitié, c'est que je ne suis pas si mauvais que ça non? Réfléchissez une peut!
J'avais donc aidé cet homme à se relever et lui avait demandé si il n'avait rien j'attendis sa réponse: « Non non ça va, juste une petite chute sans conséquences. » il nettoya tant bien que mal sa chemise et toucha sa lèvre qui saignait un peut... Sans conséquences pas vraiment, mais juste des égratignures sans grands danger non plus! J'avais pas de pitier pour cet homme, car je sais que si j'étais à sa place je n'aimerai pas qu'on en ai pour moi. J'avais juste du respect pour lui du moins jusqu'à ce qu'il se présente... « Merci pour le coup de main. Au fait, je me présente : Oakley. Oakley Wilson. Qu’est-ce que je peux faire pour vous remercier ? » Je le fixa sans rien dire, le visage neutre, puis un sourire en coin s'afficha sur mes lèvres et je croisa les bras.

-Je m'appelle Dwayne... Dwayne Noah Milligant! Ravie d'enfin vous rencontrer! Me remercier ? Rien don vous seriez en accord avec moi... J'ai pas besoin de remerciement, j'ai fais tout ce qu'il y avait de plus normal.

Je savais pertinemment qu'il savait qui j'étais, car Sharly d'après ce qu'elle m'avait dit avait une confiance aveugle envers se cher Oakley. Donc elle devait sûrement tout lui dire, notamment, mon passé, le connard que j'avais été avec elle, et peut-être même nos retrouvailles! Donc ce mec doit forcément pas me porté dans son coeur, raison de plus pour voir sa réaction! Ça promet d'être amusant! J'y peux rien quand je suis dans ce genre de situation mon côté taquin remonte à la surface.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Dim 14 Aoû - 3:02



Le hasard fait bien les choses… Ou pas.



La moindre des choses c’était bien de le remercier. Après tout si il n’était pas passé par cette ruelle, je serais encore par terre. Je m’étais présenté sans me douter de l’identité de la personne qui se trouvait en face de moi. Mais bizarrement, quand je lui ai donné mon nom, j’ai sentis un arrêt de sa part. Comme si il avait déjà entendu parler de moi. Il avait le visage neutre, je me disais donc qu’il avait sûrement lu un article sur moi dans le journal ou quelque chose comme ça. Etant donné mon métier et ma réputation, ça ne m’aurait pas étonné. J’attends qu’il me dévoile son nom à son tour, mais j’aurais peut-être mieux fait de m’en tenir aux remerciements. -Je m'appelle Dwayne... Dwayne Noah Milligant! Ravie d'enfin vous rencontrer! Me remercier ? Rien don vous seriez en accord avec moi... J'ai pas besoin de remerciement, j'ai fait tout ce qu'il y avait de plus normal.Contrairement à lui qui semblait être calme et même amusé par la situation, mon sang à moi ne fit qu’un tour. Le sourire que je pouvais arborer quelques secondes auparavant c’était effacé comme par enchantement, et faisait place à des traits figés, un regard glacial. Mon poing se serra instantanément, et si je n’étais pas dans un fauteuil roulant je crois qu’il se serait pris une grande droite sans même comprendre ce qui lui tombait dessus. La jalousie. Un vilain défaut paraît-il, et pourtant je ne pouvais m’empêcher de le ressentir. Je suppose qu’il avait le même sentiment à mon égard, après tout c’est moi qui suis fiancé à Sharly non ? Ce n’est pas par manque de confiance en elle que j’étais en colère du retour de ce gars-là, c’est juste que j’étais assez réaliste pour comprendre qu’on n’oubliait jamais la personne qui nous avait fait tourner la tête pour la première fois de notre existence. De mon côté je n’ai jamais été amoureux avant de connaître Sharly, alors même si j’étais pris d’affection par certaines de mes exs, ça n’avait rien à voir avec ce qu’elle devait avoir ressenti pour Dwayne, et ce qu’elle devait ressentir maintenant qu’elle recroisait son regard. Et c’est ça qui me rendait fou. Le fait de savoir que quoi que je fasse, quoi que je puisse représenter à ses yeux, je ne serais jamais le premier homme dont elle est tombée amoureuse.

Il y’a quelques jours, quand Sharly était rentrée beaucoup plus tard qu’elle n’aurait dû, elle m’avait avoué avoir croisé Dwayne. Je savais donc qu’il était en ville pour la récupérer, et qu’il allait tout faire pour qu’elle lui laisse une seconde chance. Vous pouvez imaginer assez aisément l’état dans lequel ça m’avait mis ! Ce gars l’a fait souffrir comme pas deux, et il avait le culot de vouloir réintégrer sa vie en un claquement de doigt, et en me mettant sur le bord de la route au passage. Sauf qu’invalide ou pas, j’étais encore capable de me battre pour ce que je voulais. Ce que je ne savais pas par contre, c’est que Dwayne avait sauvé Sharly cette nuit-là. La jeune femme ne m’en avait pas fait part, et il valait peut-être mieux. Je me serais senti idiot face à lui et incapable de choisir entre une insulte et un remerciement pour son geste. Dans l’ignorance au moins je pouvais me contenter de le haïr et de le haïr seulement. Mes sourcils se froncèrent, et j’envisageais enfin de retrouver la parole. « Si tu crois que moi je suis ravi de te rencontrer tu te goures. Finalement j’aurais préféré que tu me laisses par terre. » Evidemment toute politesse et vouvoiement avait disparu. Je commence à remettre mes bras au travail et à rouler pour partir loin de cet énergumène. Mais évidemment, j’ai à peine fait quelques mètres que je me retourne à nouveau vers lui. Ca me démangeait. J’avais envie de l’aplatir par terre avec son sourire sur le visage. « Au fait, si tu crois que parce que tu m’as relevé ça te donne le droit de la draguer tu te trompes. Je t’interdis de la toucher. Je ne peux manifestement pas t’interdire de la voir puisque ça relève de son choix également, mais si j’apprends que tu as eu un seul geste suspect à son égard tu pourras dire adieu à ta gueule d’ange. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Dim 14 Aoû - 9:05


"Du calme mon petit gars!"

En faite je sentais que j'allais m'amuser comme un petit! Enfin avec modération bien sur! J'avais récupéré l'amitié de Sharly, enfin petit à petit on arrivait à retrouver une relation à peut près convenable, mais je voulais plus encore et toujours! Je suis comme ça à présent, je la veux elle et seulement elle, et j'éliminerais tout obstacle qui se mettra en travers de mon chemin! Les choses se feront doucement mais sûrement, j'en suis certains.
A l'entente de mon prénom le monsieur en fauteuil roulant du nom de Oakley, le fiancé de ma princesse ténébreuse, bah comment dire, on avait l'impression que ça lui plaisait pas vraiment.« Si tu crois que moi je suis ravi de te rencontrer tu te goures. Finalement j’aurais préféré que tu me laisses par terre. » Mon sourire ne fit que grandir. J'avais à faire à un petit rebelle visiblement! Tant mieux. Autant profiter.

Il commença à reposer ses mimnes sur ses roues et à avancer comme un gentil garçon vexé. Comme c'est mignon! Je ne m'attendais pas à de gentilles paroles, bien au contraire, j'aurai été déçue sinon voyons! « Au fait, si tu crois que parce que tu m’as relevé ça te donne le droit de la draguer tu te trompes. Je t’interdis de la toucher. Je ne peux manifestement pas t’interdire de la voir puisque ça relève de son choix également, mais si j’apprends que tu as eu un seul geste suspect à son égard tu pourras dire adieu à ta gueule d’ange. » Un petit rire s'échappa de mes lèvres! Amusant ce mec je crois que je l'aime bien... non enfaite non je plaisante! Bien sur que je le déteste voyons il a la seule et unique chose que j'aime!

« Rah tu m'envoie désolé, car... figure toi mon cher Oakley, que comment te le dire sans que tu prennes la mouche et dévisage ma gueule d'ange?! Je vais y aller cache! J'aime Sharly, j'ai changé! J'avoue difficile de croire qu'un con comme moi puisse changer un jour, mais j'ai changé! Jamais je n'aurai aidé quelqu'un à se relever après! Et même si j'avais su qui tu étais je t'aurai aidé quand même et tracé ma route! Mais tes menace je m'en balance mais à un point mon cher, à un point tu imagine pas! T'avise pas de me toucher autrement c'est pas dans un fauteuil que tu risque de te trouver! Si il y a bien un truc à pas faire c'est me menacer! Et je ne ferais rien qui ne manquera de respect à la fille qu'on aime car si les choses doivent se faire elles se feront! Elle a acceptée qu'on redeviennent amis et c'est déjà ça! Après tu n'as peut-être pas confiance en vous...en elle peut-être? Tu douterais pas ainsi sinon! »


Si il y a bien une chose que je déteste le plus c'est que l'on me menace! Qu'il ne s'avise pas de me toucher autrement je lui casse les deux jambes et les deux bras! Déjà que je me retiens pour pas lui en coller une mais bon déjà d'une ça ferait de la peine à ma princesse et de deux ce n'est pas équitable! Je suis comme ça! J'aime qu'on ait le même niveau que moi! Ah suis-je bête personnes ne peux avoir mon niveau je suis inimitable!
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Lun 15 Aoû - 3:29




Le hasard fait bien les choses… Ou pas.



Il suffisait que je le regarde dans les yeux pour comprendre qu’il n’abandonnerait pas facilement. D’un côté, je ne pouvais pas le blâmer : Sharly est une femme tellement merveilleuse qu’il est difficile de laisser tomber quoi que ce soit. Cependant, il a déjà eu la bêtise de le faire une fois, et je ne vois pas pourquoi il ne recommencerait pas. Il n’était peut-être qu’attiré par l’inaccessible. En revenant ici il se doutait bien qu’elle ne reprendrait pas quelque chose avec lui de sitôt. Les défis devaient l’attirer. Seulement voilà, je ne compte pas me retirer du jeu d’échec juste pour que monsieur ait ce qu’il veut. Il n’avait qu’à réfléchir avant après tout, si il n’était pas sorti avec Sharly pour de mauvaises intentions et qu’il ne s’était pas barré après tout ça ne serait jamais arrivé. N’ayant peur de rien, et surtout pas d’un gars comme lui, je n’avais pas hésité à bien lui faire comprendre qu’il valait mieux qu’il se tienne à l’écart. Il pouvait sourire autant qu’il le voulait et me prendre pour un moins que rien, je m’en fichais, puisqu’après tout c’est moi le plus chanceux des deux. Et ça il ne peut rien y changer pour le moment, et ça n’a pas l’air de lui plaire. Il prend enfin la parole, et apparemment mes menaces ne lui ont pas plût. Tant mieux, je n’ai pas dit ça pour qu’il ne réagisse pas. « Rah tu m'envoie désolé, car... figure toi mon cher Oakley, que comment te le dire sans que tu prennes la mouche et dévisage ma gueule d'ange?! Je vais y aller cache! J'aime Sharly, j'ai changé! J'avoue difficile de croire qu'un con comme moi puisse changer un jour, mais j'ai changé! Jamais je n'aurai aidé quelqu'un à se relever après! Et même si j'avais su qui tu étais je t'aurai aidé quand même et tracé ma route! Mais tes menace je m'en balance mais à un point mon cher, à un point tu imagine pas! T'avise pas de me toucher autrement c'est pas dans un fauteuil que tu risque de te trouver! Si il y a bien un truc à pas faire c'est me menacer! Et je ne ferais rien qui ne manquera de respect à la fille qu'on aime car si les choses doivent se faire elles se feront! Elle a acceptée qu'on redeviennent amis et c'est déjà ça! Après tu n'as peut-être pas confiance en vous...en elle peut-être? Tu douterais pas ainsi sinon! » Cette fois, c’est moi qui me met à rire. Nerveusement certes. Il croit vraiment pouvoir la récupérer ? J’ai l’impression de rêver ! Il a quand même un sacré culot ce type-là. Je me redresse légèrement sur mon fauteuil sans le lâcher des yeux. Oui, c’est vrai que présentement je n’avais pas tous les atouts pour me battre. Mais dans quelques temps je retrouverais la pleine capacité de mes jambes et ce jour-là je lui conseille fortement de courir.

« Tu crois que tu me fais peur ? Je vais t’apprendre un truc mon grand : fauteuil ou pas c’est pas devant toi que je reculerais. En plus c’est pas comme si t’étais baraqué ! » Je n’ai jamais été impressionné par les autres, même quand j’étais gamin. Le gars en face de moi pouvait faire deux têtes de plus ça ne m’empêchait pas d’aller le provoquer. Même si je ne gagnais pas toujours, et que comme tout le monde je trouvais plus fort que moi, ça ne me faisait pas baisser les yeux, au contraire. J’en ai vu d’autres dans ma vie, chose que Dwayne ne sait pas. L’hôpital, la maltraitance perpétuelle, les caves noires pendant des jours avec seulement de l’eau j’en ai assez bouffé pour ne pas avoir peur d’une bagarre. « J’ai confiance en elle, pas en toi. Et tu peux enlever ton petit sourire, parce qu’au bout du compte c’est avec moi qu’elle est de toute manière. Elle ne t’appartiendra jamais. Elle veut bien d’une amitié avec toi, alors ne gâche pas tout en poursuivant un rêve qui ne se réalisera jamais. Je n’ai pas réussi à comprendre comment on pouvait être aussi stupide que toi. C’est normal que tu ais des remords la concernant, parce que t’as perdu une femme exceptionnelle. Moi je ne ferais pas cette erreur, je peux te le garantir. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne] Dim 21 Aoû - 4:54


"Du calme mon petit gars!"

Il ria, nerveusement certes mais il ria. Tandis que moi, bah moi je gardais se sourire débile sur les lèvres tout en le fixant. J'attendais bien évidemment qu'il me renvoie la balle autrement ce n'est pas drôle. « Tu crois que tu me fais peur ? Je vais t’apprendre un truc mon grand : fauteuil ou pas c’est pas devant toi que je reculerais. En plus c’est pas comme si t’étais baraqué ! » Je me retins de rire, ouai je suis peut-être pas baraqué, mais je suis pas maigrichons non plus. Han le vilain garçons enfin bon ce qu'il me dit après est moins drôle mais bon. « J’ai confiance en elle, pas en toi. Et tu peux enlever ton petit sourire, parce qu’au bout du compte c’est avec moi qu’elle est de toute manière. Elle ne t’appartiendra jamais. Elle veut bien d’une amitié avec toi, alors ne gâche pas tout en poursuivant un rêve qui ne se réalisera jamais. Je n’ai pas réussi à comprendre comment on pouvait être aussi stupide que toi. C’est normal que tu ais des remords la concernant, parce que t’as perdu une femme exceptionnelle. Moi je ne ferais pas cette erreur, je peux te le garantir. » Je garda mon sourire, mais mon regard se voulait meurtrier, si j'avais pue lui arracher la tête je l'aurai fait! Bon sang ce mec m'énerve! Mais bon dans un sens il avait raison.

« Tu as raison, tu as la seule choses, enfin personne que je désire le plus au monde et ça m'énerve, tu n'as pas tort. Mais retiens une chose c'est que peut importe ce que tu diras je n'abandonnerais jamais quitte à en mourir je me battrais pour elle. Je sais qu'il reste quelque chose, faut juste du temps. Et si je meurt sans avoir de nouveau son amour, sans qu'elle soit mienne, et bien tant pis, au moins j'aurai essayer et je serais mort pour une bonne cause. C'est difficile à croire pour ton cerveaux mon pote, mais je suis vraiment amoureux d'elle! Les choses ont changés, elle aussi, moi aussi, on doit juste apprendre à se connaître.»


Pour la première fois de ma vie, depuis longtemps j'étais sincère avec quelqu'un! Qu'il me croit ou non je m'en tape totalement le principale c'est qu'elle, elle me croit le reste je m'en fou, le monde peut s'écrouler autour de moi a partir du moment où j'ai Sharly, c'est tout ce qui m'importe. Elle est ma vie, elle l'a toujours été.J'ai pas dit à Sharly que c'était un pari à l'époque car pour moi se n'en était pas un. Et que je ne pensais pas nécessaire de lui dire, surement parce qu'avec elle je me sentais normal, je ne devais rien à personne, je pouvais être moi et seulement moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne]

Revenir en haut Aller en bas

Y'a des jours où on ferait mieux de rester coucher. [Pv Dwayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Downtown Phoenix :: United States Postal Service-